Pari audacieux du réalisateur Aneesh Chaganty, « Searching » tient toutes ses promesses. Brillant thriller confectionné de found footage, le film révolutionne les manières de raconter les histoires.


Plus le temps passe, plus le cinéma mainstream semble avoir du mal à nous surprendre. Peut-être est-ce dû aux nombreuses suites, remakes et reboots ; ou alors au simple fait que plus le temps passe, plus l’on connaît d’histoires, et les manières de les raconter ont beau changer, il est difficile de surprendre avec une fin que l’on a tous plus ou moins déjà entendue quelque part (saviez-vous qu’au niveau le plus basique, « Les Sept Samouraïs, « Les Sept Mercenaires », « Trois Amigos ! » et « 1001 Pattes » ont plus ou moins le même scénario ?). Alors quand un film au concept aussi étonnant que « Searching » se présente, les attentes sont forcément très hautes.

Le film suit l’incroyable périple de Dave Kim, brillamment interprété par John Cho (saga « Star Trek »), père de Margot, une fille de 16 ans qui disparaît soudainement. Alors là, vous vous dites sûrement « Oui, mais c’est comme « Taken » et (littéralement le milliard de films d’action où un père perd sa fille)… » et là, je vous arrête net en vous disant que non, Dave a beau chercher sa fille, « Searching » n’est absolument pas un thriller comme on a l’habitude d’en voir. Car le choix incroyable de Chaganty a été de réaliser et de monter le film de sorte à ce que toutes les scènes soient vues à travers un écran. En d’autres termes, les personnages et le dénouement ne sont montrés qu’au moyen de webcam, de conversations FaceTime, de conversations iMessage, de photos et vidéos montrées sur un ordinateur et encore bien d’autres choses.

Au final, c’est presque comme un found footage (film fait de « vraies » vidéos trouvées, l’exemple probablement le plus connu étant « Le Projet Blairwitch ») dans le principe, mais avec une impression beaucoup plus forte que l’action se déroule sous nos yeux. On vit avec Dave les révélations au même moment que lui, il n’en sait pas plus que nous et on en sait pas plus que lui, ce qui crée une tension absolument incroyable et une impossibilité totale de quitter l’écran des yeux. Chaganty fait preuve là d’une inventivité hors pair (et c’est d’autant plus remarquable, puisqu’il s’agit de son premier long-métrage) en intégrant la quasi-totalité de ce qui fait notre monde virtuel d’aujourd’hui (mais sans être une dystopie à la « Black Mirror ») à une enquête qui n’aurait probablement pas été aussi intrigante et intense si elle avait été racontée d’une manière plus classique. On suit le déroulement de l’enquête presque en temps réel et l’on s’y prend à enquêter en même temps que Dave, à scruter les vidéos et photos, à chercher la moindre faille qui nous permettrait de comprendre ce qu’il est arrivé à Margot.

« Searching » fait partie de ces films qui mettent la barre très haut et qui nous rendent toujours plus difficiles à surprendre ; en cela, c’est un film à voir absolument, car une telle prouesse tant scénaristique que technique doit être reconnue à sa juste valeur.

Searching – Portee disparue
USA – 2018 – 101 Min. – Thriller
Réalisateur: Aneesh Chaganty
Acteur: John Cho, Debra Messing, Joseph Lee, Michelle La, Sara Sohn, Roy Abramsohn, Brad Abrell, Gabriel D. Angell, Thomas Barbusca, Gage Biltoft
Rainbow

"Searching" : enquête ultra-connectée
5.0Note Finale

A propos de l'auteur

Passionnée par l’écriture et le cinéma depuis longtemps, Moïra Farwagi a trouvé au sein de Daily Movies un merveilleux moyen de communiquer ses passions. Des films cultes aux films un peu moins cultes et franchement risibles des années 80, en passant par les comédies, les films de super-héros, les films qui font pleurer et encore un tas d’autres choses, le genre préféré de Moïra peut se résumer par « ce qu’elle aime ».

Articles similaires